Pour ce dernier projet de 2018, nos volontaires Xavier D., Paul H., Florent P. et Armando O.S. se sont rendus en Ethiopie, dans une zone rurale du woreda (district) de Mirab Abaya, à plus de 100 km du réseau électrique national. L’électrification avec la technologie solaire photovoltaïque y est particulièrement appropriée grâce à l’excellent rayonnement solaire disponible tout au long de l’année, allant de 5-5.6 kWh/m2.

Le dédouanement ayant pris beaucoup de temps, la mission a été reportée à plusieurs reprises. Enfin arrivé à Addis Abeba, nos 4 volontaires ont pris un vol local jusqu’à Arba Minch, puis il leur a fallu encore une journée complète de route pour arriver à Shella Dida.

Le Lycée Shella Dida est composé de 5 bâtiments en béton, plutôt récents. Le câblage électrique y a été complètement refait et les panneaux photovoltaïques installés.

     

Nos volontaires se sont ensuite rendu à Done Ela, où ils ont également électrifié un lycée composé de 4 bâtiments en bois et en terre. Bien que les conditions de vie dans ces deux régions sont extrêmement pauvres, nos bénévoles ont reçu un magnifique accueil de la population locale.

Ces deux projets, en partie financés par la Fondation ENGIE, ont été réalisés en collaboration avec l’Université Arba Minch, qui a contribué au transport du matériel de Arba Minch sur les sites et a mis à disposition un technicien pour aider à l’installation et assurer la pérennité du projet.

Merci aux bénévoles d’Energy Assistance et à tous ceux qui ont permis la réalisation avec succès de cette mission.

     

Read More

« Où il y a de la lumière, il y a de la VIE », m’a dit un sage rencontré lors de cette mission.

Cette première mission en Guinée, dans la région de Kankan, préfecture de Mandiana, s’est déroulée en 3 étapes.

C’est tout d’abord dans le petit village de Gbillin (900 habitants), à environ 15 km de toute piste carrossable, que nos bénévoles ont déposé leurs bagages et sacs à outils. Au programme : électrifier le poste de santé au moyen de panneaux photovoltaïques et y installer un frigo, permettant d’y conserver vaccins et médicaments. L’école du village a également reçu le même type d’équipement, permettant ainsi d’y organiser des cours du soir et de rattrapage. Pour assurer la maintenance des appareils, c’est un des premiers élèves de cette école (construite en 1994) et ayant terminé son cursus à l’université, qui a été formé par nos bénévoles. Tout un symbole !

Fort de cette expérience, c’est en un temps record  et toujours dans la bonne humeur que l’équipe s’est acquittée des missions semblables dans les deux villages voisins, Loïla (3900 habitants) et Faranindoun (8447 habitants), chaque bâtiment apportant son lot de surprises et de spécificités techniques.

Le soir venu, c’est devant le poste de santé éclairé que les femmes ont chanté et dansé, au son des calebasses et djembés, heureuses de pouvoir être soignées et d’accoucher dans de meilleures conditions.

Merci à tous les habitants pour leur aide à la réalisation de ces projets et pour leur accueil généreux. Merci à Dramane K., électricien à Kankan et notre guide et traducteur sur place. Merci à Dominique K., Marcel B., Geoffroy R. et Sylvia B. pour leur dévouement sur le terrain et à Roland R. pour le bon suivi du projet.

  

  

Read More