Née de la rencontre entre des professeurs d’Auderghem (Belgique) et de Malem (Senegal), l’asbl Malem-Auder soutient différents projets locaux, dont un moulin à mil, électrifié par EA en 2013.
Lors de son voyage au Sénégal, notre bénévole Sylvia B. les a rencontrés dans le cadre d’un futur projet d’électrification de la nouvelle maternité et du poste de santé.
Une belle manière de créer des liens durables et d’assurer la pérennité des projets.

Read More

 

Lors de son séjour au Sénégal, notre bénévole Sylvia B. a rencontré la présidente du Groupe Scolaire Les Cajoutiers, équipé en 2015 d’une installation photovoltaïque offerte par Energy Assistance et la Fondation ENGIE (montée par Freddy A. et son équipe).
L’installation fonctionne toujours parfaitement et a permis une belle amélioration dans le fonctionnement de cette école qui accueille plus de 500 élèves dans 12 classes élémentaires et 3 classes de préscolaire.
Cette école est aussi la seule au Sénégal qui accueille une cinquantaine d’enfants sourds dans 6 classes ainsi qu ‘une classe pour enfants trisomiques. Allons pour zéro Carbone.

Read More

Energy Assistance asbl-vzw s’engage aux côtés de la Fondation ENGIE et du docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix 2018, pour venir en aide aux femmes survivantes de violences sexuelles via le reengineering des installations électriques et l’installation d’une alimentation par panneaux solaire à l’Hôpital de Panzi. La Convention a été signée le 27 mars, lors de la conférence « Stand Speak Rise up ! », un forum international dédié à la lutte contre la violence sexuelle dans des environnements fragiles organisé à l’initiative de la Grande-Duchesse de Luxembourg, dont la Fondation ENGIE est partenaire.

Le docteur gynécologue Denis Mukwege est un héros à Bukavu, la capitale du Sud-Kivu, en en République Démocratique du Congo (RDC)RDC. Depuis vingt ans, le dernier Prix Nobel de la Paix lutte contre un fléau : le viol, devenu une arme de guerre des groupes qui se battent pour le contrôle des minerais de la région. Celui qu’on appelle le « réparateur des femmes » a soigné plus de 50 000 femmes survivantes de violences sexuelles dans son hôpital de Panzi, qu’il a créé en 1999. Les victimes sont opérées dans l’établissement – grâce à des techniques de pointe en endoscopie médicale -, elles sont également accompagnées psychologiquement et juridiquement.

Parce que la cause des femmes  et la santé sont au cœur de nos engagements, Energy Assistance asbl-vzw avec le soutien financier de la Fondation ENGIE a décidé d’apporter son soutien à Denis Mukwege. Ce partenariat à trois prévoit le reengineering des installations électriques de l’hôpital de référence, ceci en vue de la sécurisation de l’alimentation électrique par le placement de panneaux solaire ce qui permettra une augmentation importante de l’efficacité économiques et écologique de l’ensemble des installations et équipement de l’Hôpital de Panzi. Une première mission d’évaluation avait déjà eu lieu en 2018.

Read More

« Où il y a de la lumière, il y a de la VIE », m’a dit un sage rencontré lors de cette mission.

Cette première mission en Guinée, dans la région de Kankan, préfecture de Mandiana, s’est déroulée en 3 étapes.

C’est tout d’abord dans le petit village de Gbillin (900 habitants), à environ 15 km de toute piste carrossable, que nos bénévoles ont déposé leurs bagages et sacs à outils. Au programme : électrifier le poste de santé au moyen de panneaux photovoltaïques et y installer un frigo, permettant d’y conserver vaccins et médicaments. L’école du village a également reçu le même type d’équipement, permettant ainsi d’y organiser des cours du soir et de rattrapage. Pour assurer la maintenance des appareils, c’est un des premiers élèves de cette école (construite en 1994) et ayant terminé son cursus à l’université, qui a été formé par nos bénévoles. Tout un symbole !

Fort de cette expérience, c’est en un temps record  et toujours dans la bonne humeur que l’équipe s’est acquittée des missions semblables dans les deux villages voisins, Loïla (3900 habitants) et Faranindoun (8447 habitants), chaque bâtiment apportant son lot de surprises et de spécificités techniques.

Le soir venu, c’est devant le poste de santé éclairé que les femmes ont chanté et dansé, au son des calebasses et djembés, heureuses de pouvoir être soignées et d’accoucher dans de meilleures conditions.

Merci à tous les habitants pour leur aide à la réalisation de ces projets et pour leur accueil généreux. Merci à Dramane K., électricien à Kankan et notre guide et traducteur sur place. Merci à Dominique K., Marcel B., Geoffroy R. et Sylvia B. pour leur dévouement sur le terrain et à Roland R. pour le bon suivi du projet.

  

  

Read More

Cette nouvelle mission au Bénin s’est déroulée dans la province du Zou, en périphérie de la ville de Bohicon, deuxième ville plus importante du pays et situé à 120 km au nord de Cotonou.

A la demande de la mairie de Bohicon, 3 sites ont été équipés d’installations électriques et de panneaux photovoltaïques :
– deux bâtiments regroupant les 6 années de l’école primaire publique
– un vaste bâtiment servant de salle communautaire et de maison des jeunes
– un nouveau bâtiment servant de dortoir aux étudiants en agronomie et culture maraichère.

Tout au long de leur séjour, les 5 bénévoles d’EA ont été superbement prise en charge, 4×4 inclus, par les autorités locales et ont donc pu consacrer toute leur énergie à la réalisation des projets.

Que de joies et d’émotions pour les écoliers et professeurs en découvrant l’éclairage dans leurs salles de classes. A Lokozoum, particulièrement, les cris de joie fusèrent lorsque les lumières furent allumés ! Séquence frisson garantie !

C’est en procédant au réglage final des projecteurs extérieurs, sur chacun des trois sites, et en voyant la joie sur les visages et le reflet des lumières dans les yeux que nos bénévoles prirent toute la mesure de leur travail!

Une belle aventure humaine pour cette équipe d’EA composée de Patrick D., Djuneyt C., Serge G., Juanito F., et du chef de projet Freddy A.

  

   

Read More

La récompense de nos volontaires se lit dans les yeux des enfants qui leur font fête lors de l’inauguration de l’installation par les autorités !

A quelques km d’Ahero et de Kisumu, 3e ville du Kenya, sur le lac Victoria, l’école primaire d’Ayeweyo, menacée de ruine et ayant perdu l’agrément de l’Etat Kenyan, est reconstruite grâce à la vzw brugeoise Kitanda et l’ONG Kenyane Ebenezer.
Energy Assistance est alors sollicité pour alimenter par 2 kWc de panneaux photovoltaïques, l’éclairage des classes et des locaux administratifs, les PC, un frigo et l’éclairage extérieur de sécurité.

Après une étude approfondie du dossier par Georges Buxin (ex-Tractebel), Roland Rosseel (ex-Electrabel) reprend le projet et l’organisation de la mission et se trouve confronté à, de nombreuses difficultés liées aux nouvelles règles kénianes concernant le dédouanement du matériel, Après une année perdue pour se mettre en règle, le matériel arrive finalement à destination via Mombasa.

Malgré les aléas habituels (matériel supplémentaire à acheter localement, réalité différente des plans, etc), la mission est rondement menée sur le terrain. Encore une belle réalisation d’Energy Assistance, dûment remerciée et félicitée par Kitanda.

Bénévoles : Frederik Claerhout (Cofely), Pawel  Jedrych (Cofely) , Tom Detavernier (Electrabel) et avec l’aide efficace de volontaires d’Ebenezer
Responsable du projet : Roland Rosseel.

 

Read More

C’est à Lodja, dans la province de Sankuru, RDC, que les bénévoles d’Energy Assistance ont relevé un nouveau défi en mars dernier: deux semaines de travail du 10 au 27 mars 2018, plus de 2000 m de câbles posés, 21 panneaux solaires installés, 24 batteries et un onduleur placés dans un local sécurisé et 50 classes équipées d’éclairage LED, d’interrupteurs et prises de courant.

C’est plus de 300 enfants de l’école maternelle, primaire et secondaire qui vont pouvoir bénéficier de cette nouvelle installation de production électrique. De plus, l’Ecole des Mamans a pu également être ouverte le soir et des cours du soir en informatique ont démarré. Nul doute que le Pasteur Pierre-Albert Ngueliele déborde déjà de futurs projets éducatifs .
Le centre de santé a également bénéficié de ces installations, à la grande satisfaction du Dr Jean Reynders.

Volontaires : Christoph Heymann, Patrick Thiry, Thierry Delculée et Léon Charlier

Responsable du projet: Léon Charlier

    

Read More

La foundation ‘Give The Children of MPongwe a Future’ (GCMF, voir www.mpongwe.nl) a bâti le Centre de formation professionnel George Korsten à MPongwe. Le centre permet aux étudiants locaux d’obtenir un diplôme dans les domains de  l’agriculture biologique, la maçonnerie ou la charpenterie .

Une fois terminé, le centre pourra accueillir jusqu’à 500 étudiants. GCMF avait fait appel à Energy Assistance pour l’aider dans la conception, l’organisation et l’installation de l’entièreté de son installation électrique. De la liaison Moyenne tension jusquà la dernière prise de courant ou lampe dans l’ensemble des installations.

Tout au long de 2017, EA and GCMF ont fait l’inventaire des compétences et élaborer la planification des taches tant pour les volontaires de EA, pour le sous-traitant local, pour l’électricien local en Zambie que pour les six étudiants et les vingt ouvriers sur place.

Lors de cette mission de deux semaines, les volontaires de EA et locaux  ont finalisé le raccordement Moyenne Tension au réseau, commissionné le transformateur MT/BT et réalisé l’installation  intérieure des bâtiments jusque’y compris les prises de courant et l’éclairage intérieur et extérieur.

Volontaires de terrain : Marcel Didden , Steff De Coster et Paul Heremans

Read More

Deux volontaires d’Energy Assistance accompagnés de Rik Neirynk (Artsen zonder Vakantie) ont consacré 2 semaines de leurs vacances à réaliser un projet d’électrification à Katako Kombé en RDC (Prov. du Sankuru).  L’objectif était de sécuriser l’alimentation de la salle d’opération de l’Hôpital au moyen de 4 kWc de panneaux photovoltaïques et de batteries de stockage.
Cette région située au centre de la RDC est difficile d’accès. Le matériel acheté en Belgique a été transporté par cargo jusqu’à Kinshasa, il restait ensuite 1.300 km à parcourir par voie fluviale et enfin par camion.  Quant aux volontaires, après un long voyage de 3 jours (2 vols et 6h de pistes dans la savane et la forêt équatoriale), ils sont arrivés à bon port et prêts à se mettre à la tâche.
En dépit des aléas techniques habituels et des conditions climatiques difficiles (plus de 40°C en journée et tempête par la suite) et grâce aussi à l’aide de techniciens locaux, les travaux ont avancés à un bon rythme.
Après 8 jours, l’installation fonctionne aux grand bonheur du personnel médical, des patients de l’hôpital et de l’ensemble des villageois.

Volontaires : Steff  De Coster (Cofely Fabricom), Jelle Christiaens (GEM ENGIE)

Responsables du projet : Benoît Braeckman et Roland Rosseel (retraités Electrabel)

Read More

Installation de panneaux solaires pour la maternité et les urgences de l’Hôpital Général de Référence (HGR)

Deux volontaires d’Energy Assistance Steff De Coster (Cofely Fabricom) et Jelle Christiaens (GEM Engie) accompagnés de Rik Neirynk (Artsen zonder Vakantie) ont consacré 2 semaines de leurs vacances à réaliser un projet d’électrification à Katako Kombé en RDC (Prov. du Sankuru). L’objectif était de sécuriser l’alimentation de la salle d’opération de l’Hôpital au moyen de 4 kWc de panneaux photovoltaïques et de batteries de stockage.

Cette région située au centre de la RDC est difficile d’accès. Le matériel acheté en Belgique a été transporté par cargo jusqu’à Kinshasa, il restait ensuite 1.300 km à parcourir par voie fluviale et enfin par camion. Quant aux volontaires, après un long voyage de 3 jours (2 vols et 6h de pistes dans la savane et la forêt équatoriale), ils sont arrivés à bon port et prêts à se mettre à la tâche.

En dépit des aléas techniques habituels et des conditions climatiques difficiles (plus de 40°C en journée et tempête par la suite) et grâce aussi à l’aide de techniciens locaux, les travaux ont avancés à un bon rythme.

Après 8 jours, l’installation fonctionne aux grand bonheur du personnel médical, des patients de l’hôpital et de l’ensemble des villageois.

Read More