Il a fallu pas moins de 8h d’avion jusqu’à Conakry et près de 2 jours de routes, pas toujours en bon état, à Olivier, Stephan, Christophe et Sylvia pour arriver en Haute-Guinée, dans la région de Kankan pour cette mission en 3 parties.

Première étape : Balandougou, dans la préfecture de Mandiana, à quelques km de la frontière malienne. Suite à différents échanges culturels, Balandougou,  village natal du célèbre percussionniste Mamady Keita, avait reçu don du poste de santé de la part des habitants de l’île de Mishima, Japon.  Afin d’améliorer les conditions de soin pendant la nuit et l’utilisation de différents appareils pour le laboratoire et  de permettre l’installation d’un frigo pour y garder les vaccins, celui-ci a été équipé par nos bénévoles d’une installation PV de 3000 WC. L’école du village a également été équipée d’une installation PV de 1200 Wc, permettant l’organisation de cours en soirée.

C’est tout le village de Oudoumakoro qui accueillait nos bénévoles pour la deuxième étape de leur mission, avec discours d’accueil, danses et musiques traditionnelles.

En moins de 3 jours, l’école et le poste de santé furent équipés d’une installation PV de 1200 Wc chacun, ainsi que d’un frigo dans poste de santé, et d’un kit solaire dans la maison du Docteur Sidibe, qui pourra y recevoir des médecins de passage.

Et le soir même de l’installation, des cours de révision étaient déjà organisés dans l’école !!!

A Kankan, la troisième étape, il s’agissait d’équiper la clinique gynécologique Fondation Sidibé d’une installation PV de 4500 Wc. Ceci permettra d’y recevoir les patientes, faires des échographies et des opérations, indépendamment du réseau, soumis à de nombreux délestages et souvent disponible uniquement entre 19h et 23h.

Merci à Olivier D., Stephan D., Christophe L., Sylvia B., aidés sur place par Dramane K. et Abdoulaye K. pour ces 5 réalisations en un temps record, pour leur disponibilité, leur engagement et leur humour à toute épreuve et à Roland R., Christophe L. et Sylvia B. pour toute la préparation en amont. 😁

Ci-dessous, quelques images tournées lors de la mission

Read More

« Où il y a de la lumière, il y a de la VIE », m’a dit un sage rencontré lors de cette mission.

Cette première mission en Guinée, dans la région de Kankan, préfecture de Mandiana, s’est déroulée en 3 étapes.

C’est tout d’abord dans le petit village de Gbillin (900 habitants), à environ 15 km de toute piste carrossable, que nos bénévoles ont déposé leurs bagages et sacs à outils. Au programme : électrifier le poste de santé au moyen de panneaux photovoltaïques et y installer un frigo, permettant d’y conserver vaccins et médicaments. L’école du village a également reçu le même type d’équipement, permettant ainsi d’y organiser des cours du soir et de rattrapage. Pour assurer la maintenance des appareils, c’est un des premiers élèves de cette école (construite en 1994) et ayant terminé son cursus à l’université, qui a été formé par nos bénévoles. Tout un symbole !

Fort de cette expérience, c’est en un temps record  et toujours dans la bonne humeur que l’équipe s’est acquittée des missions semblables dans les deux villages voisins, Loïla (3900 habitants) et Faranindoun (8447 habitants), chaque bâtiment apportant son lot de surprises et de spécificités techniques.

Le soir venu, c’est devant le poste de santé éclairé que les femmes ont chanté et dansé, au son des calebasses et djembés, heureuses de pouvoir être soignées et d’accoucher dans de meilleures conditions.

Merci à tous les habitants pour leur aide à la réalisation de ces projets et pour leur accueil généreux. Merci à Dramane K., électricien à Kankan et notre guide et traducteur sur place. Merci à Dominique K., Marcel B., Geoffroy R. et Sylvia B. pour leur dévouement sur le terrain et à Roland R. pour le bon suivi du projet.

  

  

Read More